Auto / Moto

Et si l’assureur résilie ma garantie auto ?

L’assurance auto fait partie des garanties obligatoires. Or, sachez que parfois, les établissements ont parfaitement le droit de mettre fin à l’accord. Ce qui vous met dans une mauvaise posture. Vous risquez à la fois d’être fiché à l’Agira et ne pourrez pas conduire jusqu’à ce que vous régularisez votre situation. En pareil cas, il est impératif que vous appliquiez certaines techniques.

Les raisons qui poussent les assureurs à résilier un contrat

Avant toute chose, vous devrez savoir qu’un assureur ne peut pas mettre fin au contrat n’importe quand. Il est impératif que l’établissement envoie une lettre de résiliation deux mois avant la date d’anniversaire de l’accord. Un laps de temps qui servira au client de chercher une nouvelle couverture.

Par ailleurs, une société d’assurance peut avoir de multiples raisons qui le poussent à mettre fin au contrat. Bien qu’il n’est pas obligé de préciser les motifs. Ceux-là peuvent inclure un nombre de sinistres trop élevé. Ils impliquent également une tentative de fraude de la part du client. Ou bien, ce dernier a du mal à payer correctement les cotisations.

Les solutions à envisager si l’assureur résilie le contrat

Dans le cas où c’est votre assureur qui résilie le contrat, vous risquez fortement d’être fiché à l’Agira. Vous aurez alors du mal à trouver d’autres couvertures. Le site Mon Assureur m’a dit propose des conseils pour anticiper cela. Il recommande notamment que vous mettiez fin à l’accord avant l’établissement. Si l’organisme a tout de même pris les avances, rapprochez-vous de lui afin de négocier. Vous pourrez demander à la mutuelle de déclarer que l’initiative vient de vous.